Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Ath en Transition
  • : Et si notre réponse au pic du pétrole, aux changements climatiques et aux crises économiques ressemblait plus à une fête qu'à une marche de protestation ?
  • Contact

logo-transition-network.gifAth en Transition fait partie du Transition Network, avec plus de 1100 villes et territoires dans le monde. C'est une progression extraordinaire que le mouvement citoyen et mondial de la transition connaît depuis la fin 2006.

Le mouvement se structure maintenant aussi chez nous avec le Réseau Transition Wallonie - Bruxelles.

Agenda

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 14:51

NurseJodyMobileMedicine.jpg

 

En 2005, l’hôpital Frederiksberg à Copenhague a lancé un projet pour le moins original : un système de soins infirmiers à domicile, à vélo, à destination des personnes âgées. Une formule gagnante, tant sur le plan humain que financier, qui pourrait bien inspirer d’autres établissements hospitaliers.

 

Lorsque du personnel médical fait appel à l’hôpital pour des personnes âgées, les infirmières se déplacent à vélo jusqu’à leur domicile. Elles sont chargées d’évaluer l’opportunité d’une hospitalisation et, si cela ne s’avère pas nécessaire, elles sont habilitées à pratiquer les soins requis directement au domicile des patients.

Eviter le stress de l'hospitalisation

L’un des avantages majeurs de ce système est que les personnes âgées ne doivent pas souffrir inutilement le stress d’un séjour – ni même d’un déplacement – à l’hôpital. Ces visites à vélo auraient permis dans 82% des cas d’éviter l’hospitalisation !

Un avantage financierMobile Medicine10

Le second avantage est d’ordre financier, car cette organisation permet d’éviter de nombreux frais. Un jour d’hospitalisation coûte 460 €, et l’on estime qu’un patient est hospitalisé en moyenne durant trois jours. Les deux infirmières qui effectuent ces déplacements à vélo ont ainsi permis d’épargner 220 visites à l’hôpital, soit une économie de 305 000 €, à laquelle il faut encore ajouter les économies réalisées sur les frais d’ambulance (60 000 €).

 

Face aux résultats très positifs engrangés par le projet, d’autres hôpitaux envisageraient la possibilité de développer un système similaire au sein de leur propre établissement.

 

Florine Cuignet sur www.gracq.be

Source : Berlingske via Copenhagenize.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires