Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Ath en Transition
  • : Et si notre réponse au pic du pétrole, aux changements climatiques et aux crises économiques ressemblait plus à une fête qu'à une marche de protestation ?
  • Contact

logo-transition-network.gifAth en Transition fait partie du Transition Network, avec plus de 1100 villes et territoires dans le monde. C'est une progression extraordinaire que le mouvement citoyen et mondial de la transition connaît depuis la fin 2006.

Le mouvement se structure maintenant aussi chez nous avec le Réseau Transition Wallonie - Bruxelles.

Agenda

4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 07:39

essai 3 logo temporaire Ath en Transition En juillet 2010, les premiers contacts se nouaient entre quelques athois autour de l'idée de démarrer une initiative de transition dans notre ville et dans ses villages.

 

Avant cela, le suivi d'un stage des Amis de la Terre sur les villes en transition en juin 2010 avait permis à l'un d'entre nous (Josué) d'approfondir sa connaissance de ces initiatives, découvertes sur internet, à partir du site du projet de Grez en transition et du festival de permaculture 2010.

 

C'est en septembre 2010 que nous avons eu notre première réunion du comité de pilotage temporaire (*). Neuf athoises et athois (Arnaud, Jessica, Josué, Olivier, Paule, Pierre, Philippe, Szilvia et Xavier) ainsi qu'un membre de la régionale du Hainaut des Amis de la Terre (Florent) ont fait connaissance et ont commencé à découvrir ce qu'était une initiative de transition ainsi que les enjeux à la base de leur création.

 

Les thèmes abordés allaient du pic du pétrole à la nécessaire relocalisation d'une série d'activités afin de diminuer les nuisances et émissions de CO2 liées au transport, en passant par les économies d'énergie, la nécessité de démarrer des actions locales (face à la lenteur coupable de la prise en compte des enjeux au niveau régional, national, international). Nous avons aussi parlé des effets pervers de la publicité, du crédit trop facile et de la société de (sur)consommation, de la diminution inquiétante de la biodiversité, des monnaies alternatives, de la permaculture, de la mobilité douce, de la réhabilitation des sentiers, du redéveloppement de solidarités locales, de la nécessité de commencer les efforts par soi-même, des rapports possibles avec l'agenda 21 athois, des méthodes pédagogiques alternatives (Steiner ou autre)...

Deux d'entre nous, Olivier et Philippe, ont également partagé avec nous leur vécu d'une réunion sur la transition organisée dans le cadre du festival de permaculture à Grez Doiceau en août 2010.

 

Malgré le côté sérieux et urgent des enjeux, nous avons travaillé dans la bonne humeur et la convivialité. En effet, le fait AeT-mise-au-vert-PICT0001.jpgde s'engager collectivement dans un projet de ce type permet de mieux vivre la prise de conscience des changements qui nous attendent, et d'agir pour que ces changements puissent aboutir à une situation plus désirable que le présent. Nous avons la chance de pouvoir faire preuve de créativité pour inventer notre mode de vie futur, par nous même.

 

Nous avons terminé notre première réunion en partageant nos idées pour la suite du travail à effectuer et la manière d'y arriver. Nous avons décidé de commencer par nous revoir afin d'approfondir notre compréhension et notre connaissance des enjeux que sont le pic du pétrole, les changements climatiques et les crises économiques et sociales à répétition.

 

Mais ceci sera l'objet d'un prochain article...

 

JD

 

 

(*) Le comité de pilotage temporaire : Il s'agit d'un groupe composé d'initiateur(s) et fondateurs d'une initiative de transition. Son rôle est de préparer le lancement de l'initiative. Il doit d'abord de s'informer et de se former au sujet des enjeux et de méthodes afin de pouvoir sensibiliser et mobiliser plus largement les citoyens de tous milieux. Son rôle est aussi de valoriser les initiatives et organisations existantes qui agissent pour développer la résilience, démarrer des groupes de travail thématiques qui mettront en place des projets concrets pour développer la capacité de notre ville et de ses villages à diminuer nos émissions de CO2 et à s'adapter positivement aux crises (énergétique, climatique, économique, sociale...).

Partager cet article

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article

commentaires