Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Ath en Transition
  • : Et si notre réponse au pic du pétrole, aux changements climatiques et aux crises économiques ressemblait plus à une fête qu'à une marche de protestation ?
  • Contact

logo-transition-network.gifAth en Transition fait partie du Transition Network, avec plus de 1100 villes et territoires dans le monde. C'est une progression extraordinaire que le mouvement citoyen et mondial de la transition connaît depuis la fin 2006.

Le mouvement se structure maintenant aussi chez nous avec le Réseau Transition Wallonie - Bruxelles.

Agenda

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 22:00

Bouchon-phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg"Le covoiturage a la cote. Au sud du pays, ce système économique et écologique est devenu, en quelques années à peine, le deuxième moyen de transport le plus utilisé entre domicile et lieu de travail. Depuis le début de l'année 2011, le nombre d'inscrits a déjà augmenté de 180%.

 

1,524€ le litre de diesel. 1,593€ le litre de Super95. 1,613€ le litre de Super98. Malgré une (très) légère baisse des prix ce samedi, remplir son réservoir coûte cher. Très cher. Et nombreux sont donc ceux qui préfèrent laisser leur voiture au garage et cherchent d’autres solutions plus économiques. À côté des trains et des bus, les services de covoiturage font désormais mieux que se débrouiller.

 

"On estime que 4% des Belges utilisent ce système de covoiturage entre leur domicile et leur lieu de travail", explique Benoît Minet, responsable de projet chez Taxistop. "Avec ses 4,8% d’utilisateurs, la Wallonie est donc un très bon élève. Au sud du pays, le covoiturage est même devenu le deuxième moyen de transport le plus populaire pour se rendre au boulot, devant les transports en commun."

 

Depuis quelques années, les chiffres du covoiturage ont augmenté de manière significative. "En 2008, lorsque les prix du carburant ont explosé, le nombre d’inscriptions a grimpé de près de 200%", poursuit Benoît Minet.

 

Plus de 2000€ économisés en un an

 

Et 2011 devrait également battre certains records. Ainsi, sur les dix premiers mois de l’année, Taxistop constate une hausse de 180% du nombre d’utilisateurs inscrits dans la base de données, forte aujourd’hui de quelque 57 000 noms.

 

"Il y a un lien net et évident entre la hausse des prix du carburant et le succès du covoiturage", reprend le responsable de projet. "Il faut dire que les avantages sont nombreux : c’est facile, pratique, écologique et, surtout, pas cher."

 

Benoît Minet prend l’exemple d’un passager effectuant, en covoiturage, 25 kilomètres par jour entre son domicile et son lieu de travail et ce, quatre fois par semaine. S’il paie 8 centimes du kilomètre, il aura économisé 2244€ au bout de douze mois. "Et je ne vous parle pas des avantages fiscaux…"

 

Un article initialement paru le 18 novembre 2011 sur : rtbef-info-logo.png

Partager cet article

Repost 0

commentaires