Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Ath en Transition
  • : Et si notre réponse au pic du pétrole, aux changements climatiques et aux crises économiques ressemblait plus à une fête qu'à une marche de protestation ?
  • Contact

logo-transition-network.gifAth en Transition fait partie du Transition Network, avec plus de 1100 villes et territoires dans le monde. C'est une progression extraordinaire que le mouvement citoyen et mondial de la transition connaît depuis la fin 2006.

Le mouvement se structure maintenant aussi chez nous avec le Réseau Transition Wallonie - Bruxelles.

Agenda

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:00

Logo_TTDeventer1.jpg"Les visionnaires du « Mouvement des villes en transition » planifient pour demain une ville capable de se passer des énergies fossiles."

 

C'est avec cette phrase qu'arte présente son reportage de 5 minutes (diffusé le 28 mars 2010) sur le Mouvement des villes en transition à Deventer, aux Pays Bas.

 

Il s'agit d'une ville de 85 000 habitants, où le projet de ville en transition a commencé à la fin de l'année 2008. On y découvre qu'il y avait déjà plus de 60 villes en transition aux Pays Bas en 2008.

 

La famille que le reportage présente a pris des décisions assez radicales concernant son mode de vie. Que l'on veuille aller aussi loin qu'eux ou non n'est pas la question du reportage. Dans le mouvement de la transition, chaque personne est libre de prendre le chemin qu'elle souhaite emprunter. Le point commun entre les trajectoires de chacun étant la volonté de diminuer sa dépendance aux énergies fossiles et donc en même temps ses émissions de gaz à effet de serre.

Il est plus que probable dans notre contexte, qu'on le veuille ou non, qu'une augmentation de la résilience par la relocalisation de tout ce qui peut l'être sera nécessaire. Cette relocalisation sera également bénéfique au niveau économique, car notre système mondialisé spéculatif actuel va de crise en crise. Dans un système économique relocalisé, la crise d'un secteur, quel qu'il soit, ne se transmettrait pas aussi rapidement, et souvent pas du tout, partout autour du globe. La crise resterait d'une taille plus réduite, plus locale, et serait donc beaucoup moins grave.

Le scénario de la transition consiste à faire le choix d'un mode de vie futur qui pourrait bien être beaucoup plus agréable à vivre que le présent. Nos choix d'aujourd'hui peuvent donc nous procurer demain plus de bien être que la société de compétition et de consommation, qui est essentiellement génératrice d'angoisses. Ces angoisses, amplifiées par la publicité, sont le moteur des achats : "si je n'ai pas le gadget dernier cri, je suis angoissé car les autres l'ont ou vont l'avoir".

 

C'est dans ce sens que ce reportage apporte un plus. Le développement d'initiatives collectives comme les villes en Transition apporte un élan et de l'optimisme, des idées, du courage et une vision de l'avenir plus positive...

 

Le reportage termine sur cette phrase : "Le mouvement ville en transition veut que l'écologie frappe à toutes les portes. Ce rêve peut paraître un peu naïf, mais c'est bien plus efficace que de ne rien faire, et d'attendre la prochaine conférence sur le climat".

 

Vous pouvez découvrir ce reportage ici et maintenant !

 

 

 

Pour en savoir plus sur la Transition


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires