Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Accueil

  • : Ath en Transition
  • : Et si notre réponse au pic du pétrole, aux changements climatiques et aux crises économiques ressemblait plus à une fête qu'à une marche de protestation ?
  • Contact

logo-transition-network.gifAth en Transition fait partie du Transition Network, avec plus de 1100 villes et territoires dans le monde. C'est une progression extraordinaire que le mouvement citoyen et mondial de la transition connaît depuis la fin 2006.

Le mouvement se structure maintenant aussi chez nous avec le Réseau Transition Wallonie - Bruxelles.

Agenda

23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 07:00

Ralph-IMG_8682.jpgDans le cadre de notre cycle sur l'économie en transition, notre soirée thématique de ce jeudi 27 septembre sera consacrée à une réflexition sur ce que pourrait être une économie locale athoise plus résiliente. Comment diminuer notre dépendance aux marchés financiers qui sont devenus incontrôlables ainsi qu'aux transports de plus en plus chers avec l'augmentation des prix de l'énergie. Comment imaginer un nouveau modèle économique plus local qui pourrait en même temps créer des emplois locaux qui participent à la prospérité de notre ville ?

Et si on développait une économie locale et résiliente ?

Pour nous aider dans nos réflexion, nous accueillerons Ralph Böhlke.

Economiste de formation, il a travaillé de nombreuses années dans le développement, en particulier des régions d’Europe centrale et de l’est. Depuis 2006, il travaille dans le secteur bancaire et s’est spécialisé dans les thèmes de la finance éthique et de la micro-finance.

 

Ralph a découvert les initiatives de transition à la fin 2009. Il est un des initiateurs du réseau informel de soutien aux initiatives de transition en région Parisienne et co-fondateur de Morichar en Transition (Saint-Gilles/Bruxelles). Parmi les thèmes liés aux initiatives de transition, Ralph s’intéresse particulièrement aux monnaies complémentaires, et à l’économie relocalisée. Il a participé à la journée "Reconomy Project" lors de la dernière conférence annuelle du Transition Network.

 

Après une introduction aux principes d'une économie locale résiliente, nous aurons des échanges passionnants afin d'imaginer comment mettre en pratique ces principes dans le contexte du Pays d'Ath.

Infos pratiques

  • Quand ? Jeudi 27 septembre à 19h45 jusque 22h15.
  • Où ? dans une salle du Site Burbant, rue du Gouvernement à Ath.
  • Pour qui ? Pour toute personne intéressée, participation gratuite, un chapeau sera disponible pour soutenir nos activités.
  • Il y aura du jus de fruit local, sentez-vous libre d'apporter de quoi grignoter que nous pourrons partager pour plus de convivialité.
  • Contact et informations : 068 75 11 21 (Josué) ou envoyez un e-mail.

 

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 16:00

562px-Mauguio_Marche.jpg Ce mois-ci, nous proposons à Ath un cycle sur l'économie et la transition. En effet, lorsque l'on parle avec ses connaissances, ses voisins, on se rend vite compte que beaucoup de gens subissent chez nous aussi les conséquences de la crise économique qui a débuté en 2008. Perte de confiance dans les banques, et les institutions financières, pertes d'emploi, diminution du pouvoir d'achat, faillites... Et que dire alors de la Grèce, du Portugal, de l'Espagne ou encore des pays d'Europe Centrale ou d'autres continents. Le système économique est malade.

 

De plus en plus de spécialistes et de scientifiques font des liens éclairants entre l'épuisement des ressources naturelles, les changements climatiques et les crises du système économique. Ces liens ne sont pas toujours faciles à identifier pour les citoyens, qu'ils soient salariés, entrepreneurs, commerçants, sans emploi, ou même pour les mandataires politiques.

 

L'objectif de ce cycle d'activité est de nous amener à mieux comprendre la situation, mais aussi à imaginer ce que nous pouvons faire au niveau local. Notamment en découvrant le grand potentiel qui se cache derrière l'idée simple de la relocalisation de l'économie, et aussi à découvrir des projets concrets athois ou d'ailleurs.

 

Le lundi 17 septembre: Un film suivi d'échanges 

Un film sera projeté pour découvrir et comprendre le fonctionnement du système économique et financier, ainsi que pour envisager des alternatives que nous pouvons mettre en place à notre échelle. Le film sera suivi d'échanges dans une atmosphère d'écoute et d'ouverture aux idées des autres.

 

En pratique :

  • Quel Film ? Soit "Money, le film", soit "The Money Fix" (le choix sera fait pour le 10 septembre)
  • Où ? Chateau Burbant, rue du Gouvernement, à côté du cinéma l'Ecran.
  • Quand ? Le lundi 17 septembre, ouverture des portes à 19h45, début de l'activité à 20h, fin à 22h30.
  • Pour qui ? Pour toute personne intéressée, participation libre au chapeau, en fonction de vos moyens.
  • Sentez-vous libre d'apporter de quoi boire ou grignoter que nous pourrons partager pour plus de convivialité. Fabrication personnelle, artisanale ou produits locaux sont appréciés.
  • Contact et informations : 068 28 68 41 (Olivier, en soirée à partir du 10 septembre) ou envoyez un e-mail.
 

Le jeudi 27 septembre, soirée thématique : "Et si on mettait en place, ensemble, une économie locale, robuste, équitable et vivifiante ?"

Après une introduction, cette soirée animée de façon participative sera l'occasion d'échanger, de poser des questions, mais aussi d'imaginer ensemble ce que nous pouvons faire, et d'approfondir ces pistes de solutions avec créativité et enthousiasme.

 

En pratique :

  • Où ? Chateau Burbant, rue du Gouvernement, à côté du cinéma l'Ecran.
  • Quand ? Le jeudi 27 septembre, ouverture des portes à 19h45, début de l'activité à 20h, fin à 22h15.
  • Pour qui ? Pour toute personne intéressée, citoyen(ne), commerçants, mandataires politiques, militants... La participation est gratuite.
  • Sentez-vous libre d'apporter de quoi boire ou grignoter que nous pourrons partager pour plus de convivialité. Fabrication personnelle, artisanale ou produits locaux sont appréciés.
  • Contact et informations : 068 75 11 21 (Josué, en soirée sauf du 12 au 17 septembre) ou envoyez un e-mail.

 

Le mardi 25 septembre, présentation d'un projet de monnaie locale par la locale de Financité

Les activités organisées par Ath en transition seront avantageusement complétée par la présentation d'un projet de monnaie locale proposé le mardi 25 septembre par le groupe local de Financité.

Apero-ATH-DEF.jpg

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 07:00

 

Ath en transition                                                                                                                Newsletter de septembre 2012
Bandeau Ath en transition
Dans ce numéro
Les activités : Le cycle économie locale et transition,  les rendez-vous café-transition, ciné-transition et les soirées thématiques, Echo des activités de l'été et agenda des prochaines semaines

Les projets en cours : Les rues en transition, le potager collectif, l'écolieu et le "repair café"

Pour en découvrir plus sur la transition : Conférence de transition, AeT et la presse, Un projet de monnaie locale à Ath, deux témoignages inspirants de Dan Barber,

Vous voulez participer ?
Nos activités sont accessibles et ouvertes à tout le monde.
  • Edito "de rentrée"

    • Fin de Ducasse d'Ath qui approche, rentrée des classes, retour au travail, reprise des activités associatives... Septembre rime avec rentrée dans de nombreux domaines. Mais si on y regarde d'un peu plus près, il y a aussi de nombreux domaines qui ne prennent pas de vacances... Pendant cet été, pas de vacances pour l'épuisement des ressources (notamment pétrolières), ni pour les changements climatiques qui ont continué leur évolution, avec, comme le prédisent les scientifiques, des zones qui connaissent un temps plus "sec", et d'autres un temps plus "humide" (je l'ai personnellement constaté avec les sécheresses et températures exceptionnelles en Hongrie et en Roumanie alors qu'ici nous manquons de soleil et avons trop d'eau).
    • Si climat et raréfaction du pétrole ne prennent pas de vacance, nous avons tout de même bien eu besoin de nous ressourcer et de prendre un peu de repos... La transition vers une ville qui émette peu de CO2 et où il fera bon vivre est en cours pour quelques années encore. Nous sommes donc de retour revigorés, avec des activités de découverte, des ateliers, des projets... pour mettre en application ce que l'on prône et partager l'enthousiasme des initatives de transition ! La bonne nouvelle, c'est que cela donne du sens, qu'on se sent mieux en le faisant et que c'est vraiment accessible à toute personne qui le souhaite...

     

  • Les activités d'Ath en transition

    Tout au long de l'année, nous proposons des activités (films, soirées thématiques, ateliers, rencontres...)  afin d'informer, permettre les échanges de points de vue, apprendre à se connaître et identifier des pistes de solutions adaptées au contexte local. Ces activités sont accessibles à tous les portefeuilles.  Ce mois-ci, nous vous proposons un cycle sur l'économie et une rencontre café-transition.
    • Et si on mettait en place, ensemble, une économie locale, robuste, équitable et vivifiante ?

      Ce mois-ci, nous vous proposons un cycle sur l'économie et la transition. Une soirée "ciné-transition" le lundi 17 septembre avec un film et des échanges afin de comprendre les origines de la situation économique actuelle. Nous proposons également une soirée "théma-transition" le jeudi 27 septembre afin d'envisager ensemble quelle économie locale nous souhaiterions voir se développer pour répondre à nos besoins. Ces activités seront avantageusement complétée par la présentation d'un projet de monnaie locale proposé le mardi 25 septembre par le groupe local de Financité.  Plus d'infos
    • Une rencontre dans un café le vendredi 7 septembre

      Un rendez-vous sympathique et ouvert à tou(te)s, dans un café de la grand place d'Ath. Pour apprendre à se connaître, échanger sur la transition que nous souhaitons pour Ath, prendre un premier contact, parler des projets... Dans un cadre accueillant. Ce mois-ci le rendez-vous est fixé entre 20h15 et 20h30 au café "le Mercier" (s'il y a suffisamment de place, sinon nous irons dans un autre café). Activité ouverte à tou(te)s). ¶ Contact : Isabelle  
      • D'autres idées d'activités ?

  • Les projets en cours

    A côté des activités d'information et de formation, pour découvrir la transition, il y a également des projets concrets pour diminuer nos émissions de gaz à effets de serre et notre dépendance aux énergies fossiles, ainsi que pour participer au développement de la résilience et de la qualité de vie en Pays d'Ath. Voici quelques informations à leur sujet....
    • Les rues en transition, un projet enthousiasmant dont les supports sont en cours de conception

      Nous avançons bien dans la préparation de ce projet. Il est ouvert à tous les habitants de la Commune d’Ath et a pour objectif de réfléchir entre voisins, entre amis, en famille, aux actions simples, pratiques, faciles à mettre en œuvre et peu coûteuses, permettant de réduire la consommation d’énergie - et donc les factures – de chaque ménage, et aussi l’empreinte écologique locale des habitants...   Plus d'infos  
    • Ouverture prochaine d'un "Repair-Cafe" à Ath ?

    • Le potager collectif de transition, ou comment s'adapter au climat...

      Le potager collectif a connu, comme beaucoup d'autres potagers des envahissements de limaces et un sol trop humide avec les nombreuses pluies. Nous faisons donc notre apprentissage des cultures saisonières et de leurs aléas. Pour la suite du développement du potager, nous allons réfléchir à l'implantation de plantes comestibles pérènnes, résistant mieux aux changements climatiques et diminuant l'impact des ravageurs de façon naturelle. Le modèle du "verger potager" ou de la "forêt comestible" seront parmi nos sources d'inspiration. Contact

    • L'écolieu de transition en permaculture, prendre le temps de bien faire les choses.

      Mettre en place un écolieu à Ath, tel est l'objectif que s'est fixé un groupe d'une douzaine de personnes. Après quelques mois de rencontres et de travail, nous repartons sur de nouvelles bases en prenant le temps de poser des fondations solides, notamment en apprenant à mieux se connaître.    Contact   
    • D'autres idées de projets ?

      Si vous avez des idées de projets intéressants pour la transition, n'hésitez pas à nous contacter, nous nous ferons un plaisir de vous accueillir et de vous aider à la mettre en place. Contact
  • Pour en apprendre plus sur les initiatives de transition, leurs enjeux, leurs principes, leurs objectifs...

    Dans cette partie, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir des films ou des articles intéressants pour mieux comprendre les initiatives de transition, leurs principes, leur fonctionnement, les enjeux par rapport auxquels elles veulent agir...
    • DVD du film "En transition 2.0" en vente

      Il nous reste en stock un DVD du film "En transition 2.0", au prix de 15€. Il est possible d'en redemander au besoin. Contact

    • Planifier la descente de la consommation énergétique : les plans des villes de Toulouse, Bristol, Totnes...

      Cet article présente principalement le rapport réalisé à Bristol au sujet de l'impact de la raréfaction du pétrole sur la ville. Le rapport comprend des recommandations pour renforcer la capacité de la ville à résister et s'adapter. La suite
    • Dix ans après sa création, l'ASPO confirme le pic pétrolier. Quelles conséquences ? Quelles opportunités ?

       

      Le 30 mai, son président en appelle à "déployer un matelas d'amortissage", car l'atterrissage risque d'être plus brutal que ce qu'annoncent les économistes : "Les lois de la physique sont plus fortes que les lois de l'économie"La suite

       
    • Dan Barber est passionnant et inspirant quand il parle de "pêche durable"

      Le chef cuisinier Dan Barber est confronté à un dilemme : Comment garder du poisson au menu quand on connais les conditions actuelles de la pèche ? Avec un travail de recherche impeccable et un humour glacé, il nous explique sa quête d'un poisson élevé dans le respect de l'environnement et dont il puisse tomber "amoureux", et la lune de miel de gastronome qu'il vit depuis qu'il a découvert un poisson incroyablement délicieux La suite
    • Pablo Servigne : La transition, histoire d'une idée

       

      Les crises se succèdent et s'amplifient. Le monde craque de partout. Nombreux sont celles et ceux qui désirent inventer un autre mode de vie. Mais comment changer "le système" ? Comment en imaginer un autre ? Que faire concrètement ? Certains ont déjà commencé le chantier de reconstruction : c'est le mouvement des "villes en transition". L'idée se répand depuis trois ou quatre ans à travers le monde, s'invite à tous les débats et suscite beaucoup d'enthousiasme. Mais une transition vers quoi ? D'où vient cette idée ? En quoi est-elle originale ?  La suite

Nous contacter - Recevoir les informations

Nous contacter

E-mail : athentransition@gmail.com  ou  Tel : 068 / 75 11 21

Les personnes de contact :
  - Les activités d'information, d'échanges, de découverte et d'inspiration de projets : Ciné-transition,     théma-transition, Forum Ouvert... : Josué (068 / 75 11 21) et Olivier (068 / 28 68 41)
  - Les ateliers pratiques : Jérôme et Isabelle
  - Les "Café-transition" : Chantal et Philippe
  - Les rues en transition : Olivier (068 / 28 68 41) et Josué (068 / 75 11 21)
  - Le potager collectif de transition : Sabine et Isabelle
  - L'écolieu en permaculture : Josué (068 / 75 11 21) et Yann
  - Le "Repair Cafe" : Isabelle et Gérard

Votre inscription à la liste d'information d'Ath en transition


Vous pouvez choisir :

  - Recevoir les infos régulières, permet notamment d'avoir un suivi et de participer plus facilement     aux activités et aux projets (environ 4 ou 5 e-mails par mois) : liste "ath@..."

  - Recevoir les infos générales, la newsletter (1 ou 2 e-mails par mois) : liste "ath-amis@..." 

Gestion de vos inscriptions : Si vous désirez changer de liste d'info, résilier votre inscription ou changer d'adresse, envoyez-vous un e-mail : athentransition@gmail.com

Ath en transition  -  Newsletter de septembre 2012
.
Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 14:30

 

Les défis liés à l'épuisement des ressources naturelles et aux changements climatiques ne s'arrêtent pas en été, nous continuons donc avec des actions adaptées à la saison et aux envies de l'été...

 

Cet été, les activités d'information et de sensibilisation d'Ath en transition diminuent leur fréquence pour faire place à des ateliers et à des rencontres conviviales et festives. Nous vous présentons ici les ateliers-transition de l'été, les autres activités (Pique-nique, café-transition...) sont présentées dans l'agenda en page d'accueil.

 

Les ateliers-transition de l'été

 1°) Mardi 10 juillet : Fabrication de mozaïque

Chacun(e) apporte des morceaux d'assiettes de son choix, et le groupe apprendra à réaliser des mozaïques avec ces matériaux de récupération. La créativité sera au rendez-vous !

    • Participation pour les fournitures de base : 5€
    • Nombre de participants : 6
    • Avec Lisbeth
    • Où ? Lieu à définir
    • De 10h à 15h
    • Renseignements et inscriptions : 0476 04 06 86

 

potager-en-carre-sympa.jpg2°) Samedi 14 juillet et dimanche 22 juillet : réalisation d'un potager en carré

Initiation au jardinage en ville avec la mise en place (fabrication, semis...) d'un potager en carré qui accueillera des légumes de saison. Si le temps le permet, une spirale aromatique sera également installée.

    • Participation libre au chapeau
    • Nombre de participants : 6
    • Avec Jérôme, Josué, Olivier (selon les dates)
    • Où ? Faubourg de Mons et Centre ville
    • A partir de 9h30
    • Renseignements et inscriptions : pour le 14/07, 0479 67 03 41, pour le 22/07 : 0476 04 06 86

3°) Mardi 24 juillet : récupération/rénovation ou customisation de meubles anciens

Chacun pourra venir avec un petit meuble ou un cadre qu’il veut customiser et on réfléchira ensemble à comment lui redonner une nouvelle jeunesse.

    • Participation libre au chapeau
    • nombre de participants : 6
    • Avec Isabelle
    • Où ? Chez Isa, proche de la grand place d'Ath
    • de 10h à 15h
    • Renseignements et inscriptions : 0476 04 06 86

4°) Mardi 31 juillet : Fabrication de produits d'entretien écologiques pour la maison

Explications sur les composants des produits d’entretien classiques et fabrication de 4 produits écologiques et indispensables (produit de vaisselle, nettoyant multi-usage, pierre à récurer et produit wc)

Les participants apporteront 3 bouteilles (2 d’1 L et 1 d’1/2 L) et un petit pot (Ex: boîte nivea ou pot pour salade de crabe... il faut qu’il soit plus large que haut et pas trop grand).picardie-laique.jpg

    • Participation pour les fournitures de base : environ 5€ (à confirmer)
    • Nombre de participants : maximum 10
    • Avec Katia, en collaboration avec CAL - Picardie Laïque
    • Où ? Maison de la Laïcité, 1 rue de la Poterne à Ath
    • De 10h à 15h
    • Renseignements et inscriptions : 0476 04 06 86

5°) Jeudi 9 août : Fabrication de produits d'entretien écologiques pour la maison (suite)

Suite de l'atelier du 31 juillet, il sera consacré à des retour d’expérience pratique et au partage des recettes.

    • Participation libre au chapeau
    • Nombre de participants : maximum 10, les mêmes personnes que le 31 juillet
    • Avec Katia, en collaboration avec CAL - Picardie Laïque
    • Où ? Maison de la Laïcité, 1 rue de la Poterne à Ath
    • De 10h à 12h
    • Renseignements : 0476 04 06 86

6°) Jeudi 23 août : Fabrication de 'tarte à mastelles"

mastelles.jpgA quelques jours du week-end principal de la Ducasse d'Ath, vous pourrez apprendre à préparer votre "tarte à Mastelles" à partir de produits locaux. Les participants apportent leur pique nique.

    • Participation  pour les fournitures de base
    • Nombre de participants : 6
    • Avec Sabine
    • Où ? A confirmer
    • De 10h à 15h
    • Renseignements et inscriptions : 0475 234 732

 

 

 

Si vous aussi vous avez des ateliers pratiques, utiles pour la transition, à proposer, n'hésitez pas à nous contacter afin de les mettre en place ensemble.

 

 

 

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 21:26

positif.jpg

 

Ce 21 mai, notre deuxième soirée thématique était consacrée à la vision positive, qui est une des principales originalités des initiatives de transition...

 

Le fil de la soirée...

Après un moment de prise de connaissance en groupe, Olivier nous a fait un bref rappel des défis actuels. Nous avons discuté des effets du pessimisme et de l'optimisme sur la capacité de mener des projets à leur terme.

Nous avons aussi découvert par l'action que l'Humain a tendance à se diriger vers « ce qu'il regarde », et donc que de fixer les problèmes (fin du pétrole bon marché, changement climatique, crises économiques et sociales...) et ne regarder qu'eux ne nous permettra pas de trouver des solutions alternatives positives. Il est donc très important, pour éviter le pire, de regarder ailleurs. C'est à dire d'imaginer un futur lucide, réaliste, positif et attractif. Bref, choisir et mettre en place le changement que nous voulons plutôt que de lutter contre ce que nous voulons éviter.

 

Ensuite, nous avons vécu un exercice pratique dans lequel nous étions invités à imaginer le futur, en 2042, dans une époque où nous faisions l'hypothèse que nous serons sortis des problèmes actuels. Nous nous serons donc adaptés aux changements climatiques, nous vivrons mieux et avec beaucoup moins d'énergie disponible dans une société bas-carbone où les faibles quantités de gaz à effet de serre seront absorbées par les écosystèmes.

Pour ce faire, nous sommes sortis du château Burbant et nous avons observé les alentours à partir de thématiques telles que l'habitat, l'énergie, l'alimentation, la mobilité...

 

Nous vous invitons maintenant à découvrir quelques unes des idées émises. Bon voyage dans un futur possible...

Un premier voyage dans l'après pic pétrolier

Le site du château Burbant

Il sera toujours utilisé en partie comme lieu culturel mais aussi pour héberger des habitants pendant la transformation des maisons pour les isoler afin qu'elles deviennent basse énergie. On y a également accueillis des réfugiés climatiques. Le bâtiment a été isolé par l'intérieur pour garder les belles pierres apparentes, cela a nécessité de gros travaux pour éviter les ponts thermiques. Il existe maintenant une entreprise locale spécialisée en la matière.

On a aussi placé de l'éolien horizontal et des panneaux photovoltaïques en toiture.

 

420559_385509974800126_120085081342618_1470064_1190026169_n.jpgLes alentours du château Burbant

Comme cela devenait trop difficile de chauffer les maisons, plutôt que d'avoir de grandes maisons à moitié habitées avec des pièces vides à chauffer, les maisons qui étaient habitées par peu de gens sont devenues progressivement des habitats groupés avec plusieurs familles ayant chacune leur habitat indépendant.

On a également placé des potagers de toiture sur le cinéma l'écran, la partie haute de la tour Burbant accueille des panneaux photovoltaïques et du petit éolien. L'intérieur de la tour, qui est un lieu qui reste frais sans besoin électricité est aussi utilisée et sert de réserve alimentaire. La cour est devenue le lieu d'assemblées populaires de quartier suivies de fêtes avec de la musique. Ces rencontres ont lieu la journée afin de profiter de l'éclairage naturel.

Il y a des murs végétaux un peu partout, dans lesquels on trouve des fruits, légumes et des plantes aromatiques. Tout cela est disponible gratuitement pour tout le monde.

Les rues et la mobilité

Les rues sont devenues des lieux de vie animés, où l'on fait des rencontres, et non plus de simples lieux de passage. La diminution progressive du nombre de voiture suite à la raréfaction du pétrole a permis d'utiliser les rues et parkings à autre chose, notamment pour y planter des arbres fruitiers et de nombreux potagers en carré. Une partie des pavés de ces rues a été recyclée comme matériau de construction.

On a redécoré les façades des habitations avec de beaux projets de quartier. Les rues sont colorées et agréables. Il y a de nombreux bancs publics, ils sont des lieux de rencontre très utilisés entre voisins de toutes générations. Cela crée de la convivialité dans les quartiers.

Certains emplacements de parking ont aussi été transformés en terrains pour jour à la pétanque, pour les sports de rue... Il y a aussi des courses cyclistes régionales précédées par une caravane de marchands de produits artisanaux régionaux.

Pour remplacer les voitures, on a développé des services de voitures partagées, les transports en commun sont gratuits pour tous. Le centre ville est maintenant réservé aux piétons, vélos, attelages de chevaux, taxis, cuistax, vélo en tandem... Le canal et la Dendre sont plus utilisés pour le transport, il y a aussi plus de pédalos disponibles.

P110312 13.24aA l'école

L'école s'est recentrée sur des savoir, savoir faire et savoir être utiles à une vie bas-carbone et plus locale, mais pas moins intéressante... On y apprend par exemple les bases pour autoconstruire et entretenir une habitation avec des matériaux naturels locaux, dont une partie sont fourni par les fermes locales qui ont trouvé un nouveau débouché.

Dès les maternelles, il y a 1h d'apprentissage de savoirs faire utiles à la vie de tous les jours avec beaucoup moins d'énergie fossile. C'est notamment l'occasion pour les plus âgés à la retraite, qui ont retrouvé une place valorisante dans la vie de la collectivité, de venir dans les écoles pour transmettre leur expérience, raconter des histoires... Les enfants sont toujours étonnés quand ils apprennent comment à une époque l'Humain gaspillé les ressources et vécu sans se soucier des conséquences de ses actes.

P1011454-2--.jpg L'énergie

Aujourd'hui, on est conscients que la meilleure source d'énergie est celle qui n'est pas consommée. Les « gadgets » qui fonctionnaient à l'électricité ont disparu de la circulation, ce qui a réduit les dépenses des ménages et permis de travailler moins. Des inventeurs géniaux s'amusent beaucoup à (ré)inventer des appareils plus économes en énergie ou « à énergie humaine » (ex : mixeur à main, ....). La recherche et développement en matière énergétique a aussi permis l'invention d'outils et de procédés très astucieux, par exemple à partir de matériaux de récupération. On a également favorisé la réutilisation et les objets sont à nouveaux plus robustes, ont une durée de vie plus grande.

Même si on a isolé fortement l'enveloppe des maisons, en hiver, les personnes qui rencontrent des difficultés à chauffer leur habitat sont accueillies dans un bâtiment public où elles peuvent venir se réchauffer et manger.

On lit la nuit quand il y a du vent pour produire de l'électricité. Sinon on fait autre chose... Ou on s'éclaire à la bougie. On a d'ailleurs recommencé à fabriquer localement des bougies et autres lampes à huile, cela a créé de nouveaux emplois pour la fabrication, la vente, la réparation...

Il y a beaucoup moins d'éclairage public la nuit. Cette situation a permis à de nombreux animaux de retrouver un rythme plus normal, on a vu revenir de beaux oiseaux qui peuvent à nouveau dormir la nuit en ville, ainsi que d'autres animaux nocturnes qui chassent les moustiques. Le chant des oiseaux remplace avantageusement le bruit des voitures.

Le retour des arbres

Il y a beaucoup plus d'arbres en ville et des forêts autour de la ville et des villages. Ceci afin d'avoir du bois de construction et de chauffage en suffisance. Ces arbres permettent aussi de stocker de grandes quantités de carbone et d'éviter la désertification liée aux changements climatiques.

AeT-repas-convivial-IMG_9574-.jpgL'économie, l'emploi, les loisirs

Trois fois par semaine, il y a un grand marché en centre ville où l'on peut acheter ou troquer des produits locaux ou de récupération (nourriture, boissons, vêtements, livres, ...). C'est un endroit très agréable ou l'on se rencontre dans la bonne humeur.

Niveau emploi, on travaille maintenant 3 ou 4h par jour, sauf le dimanche. Fini le surmenage et les heures supplémentaires. Le temps de travail a diminué progressivement pour le partager avec ceux qui n'en avaient pas et aussi pour diminuer la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. Le reste du temps est destiné à la famille, aux loisirs (art, peinture, musique, lecture, bricolage, jardinage...)... On a aussi vu la réapparition progressive des loisirs collectifs à la place du temps passé devant la TV ou les ordinateurs. Les mouvements de jeunesse, clubs sportifs et autres associations sont très dynamiques dans les quartiers.

En fait, il n'y a plus de réelle distinction entre les notions de travail, de loisir ou de temps d'apprentissage et de formation. Le travail a plus de sens et n'est plus vécu comme une contrainte. Les buts et résultats sont tangibles, proches de nous et non plus pour des actionnaires inconnus à l'autre bout du monde. La relocalisation de l'économie et la réduction du temps de travail ont permis l'apparition de nombreuses activités (professionnelles ou non) qui sont agréables et se font avec plaisir. On travaille donc et avec pour des patrons, collègues, clients... qu'on connaît, au niveau local, les relations sont meilleures et c'est plus gratifiant. Il est aussi plus facile de changer d'emploi car l'économie locale est florissante.

Les notions de gratuité, de partage de savoirs et d'accessibilité pour tous se sont fortement développée. On a par exemple des cours de jonglerie ou de couture donnés dans la rue ou sur les bancs publics. Les sports aussi se sont relocalisés, Les déplacements lointains devenat trop chers et compliqués. On a donc vu des équipes de quartier et des championnats locaux ou régionaux se mettre en place, ainsi que pour les activités culturelles avec l'apparition de nouvelles fanfares de quartier.

L'accès à la terre et les biens communs

Le sol et la terre cultivable sont considérés comme des biens communs, propriété de la collectivité locale. Il n'est plus possible de spéculer sur leur valeur. Il est donc devenu financièrement accessible à tout le monde d'occuper un terrain et d'y vivre ou d'y travailler.

PICT0185L'alimentation

On ne mange plus, mais on se nourri avec plaisir d'aliments gustatifs, sains, de saison et locaux. La quantité d'alimentation est en fonction des besoins nutritionnels. La vie est plus calme, moins stressante, plus équilibrée et l'alimentation aussi. Il y a des arbres fruitiers un peu partout en ville ou en périphérie directe, et on peut se servir gratuitement, il y en a assez pour tout le monde. On a par exemple placé des vignes là où l’ensoleillement était suffisant.

La toiture de la tour Burbant et les toitures plates d'habitations ont été végétalisées pour isoler et capter du carbone. On trouve maintenant des potagers sur les toitures accessibles et sécurisées.

La Dendre regorge à nouveau de poissons depuis qu'elle n'est plus polluée. Les pécheurs s'en donnent à cœur joie après leur demi-journée de travail.

On a aussi creusé des mares à canards afin de disposer de la vase qui est riche pour fertiliser les potagers. Des moutons accompagnés de bergers entretiennent les bords des routes et certains espaces verts, leurs crottes sont utilisées pour fertiliser les potagers. Des poulaillers ont fleuri chez de nombreuses personnes ayant un jardin afin de recycler les déchets alimentaires en œufs et en viande locale de qualité.

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 16:20

PICT0185-.jpg

 

Nous avons eu le plaisir, durant les éclaircies de ce beau samedi de juillet, d'installer un premier potager en carré dans le cadre des ateliers-transition de cet été. C'était inspirant et très agréable !

 

Déroulement

Isabelle, Fabienne, Jérôme, Josué et Olivier ont commencé par découvrir et échanger au sujet des principes du potager en carré, ses avantages, les principes de rotation et d'association des cultures, l'entretien...

 

Ensuite, nous avons profité d'une accalmie pour monter le potager, et y mettre la terre avec un peu de compost. Une accalmie plus tard, les premiers légumes, plantes aromatiques et même fleurs ont été mises en place.

 

Plusieurs personnes sont intéressées par le principe, d'autres ateliers seront donc organisés prochainement, et pourquoi pas chez vous ?

 

Références

  • Eric Prédine & Jean-Paul Collaert (2005), L'art du potager en carrés, Edisud
  • Anne-Marie Nageleisen (2009), Le potager en carrés : La méthodes et ses secrets, Editions Eugen Ulmer
  • http://mon-potager-en-carre.fr/ : Le site de Loïc Vauclin, très documenté, avec aussi des documents de référence à télécharger
  • http://www.mangersantebio.org/5281/quoi-cultiver-a-lombre : au cas où vous auriez un emplacement qui bénéficie de peu de soleil, des cultures restent possible !

 

Les étapes en photos

PICT0173

 

PICT0175

PICT0179

PICT0183

PICT0185

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 20:00

permagraph.jpg  

 

La permaculture est souvent connue pour être une technique agricole qui utilise la culture sur buttes et les cultures diversifiés. Et pourtant, la permaculture est bien plus que cela...

 

Elle est née dans les années 70 suite aux premiers chocs pétroliers. A cette époque, on a pris conscience de la grande vulnérabilité du système agricole industriel, toujours dominant de nos jours (du producteur au rayon du supermarché). Mais pas moins fragile. La permaculture a continué à se développer à travers le monde et a de plus en plus le vent en poupe aujourd'hui que nous vivons la fin de l'ère du pétrole abondant et bon marché.

 

La permaculture est aussi devenue une des sources d'inspiration principales pour les milliers d'initiatives de transition à travers le monde. C'est donc tout naturellement qu'elle sera au centre d'une soirée théma-transition à Ath cet été.

 

Après une soirée au sujet de la résilience, une autre au sujet de la vision positive, et une troisième sur la facilitation du changement, nous explorerons cette fois-ci, toujours de façon participative, les principes de base de la permaculture et nous découvrirons quelques exemples de réalisations.

 

Infos pratiques :

  • Quand ? Lundi 9 juillet à 20h jusque 22h15.
  • Où ? dans une salle du Site Burbant, rue du Gouvernement à Ath.
  • Pour qui ? Pour toute personne intéressée, participation gratuite (prévenez-nous si possible).
  • Il y aura du jus de fruit local, sentez-vous libre d'apporter de quoi boire ou grignoter que nous pourrons partager pour plus de convivialité. Fabrication personnelle, artisanale ou produits locaux sont appréciés.
  • Contact et informations : 068 75 11 21 (Josué) ou 068 28 68 41 (Olivier) ou envoyez un e-mail.

 

 

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
6 juin 2012 3 06 /06 /juin /2012 20:00

4254681996_27b1ed7ff0.jpg

 

Parler des défis actuels à nos proches non sensibilisés n'est pas simple. Pic du pétrole, changement climatique, récession économique... Ces sujets font parfois peur, font parfois fuir...

 

Et pourtant, la non prise en compte de ces défis signifie une aggravation de la situation...

Et pourtant, cette profonde remise en question de notre mode de vie est aussi porteuse d'une extraordinaire opportunité de réinventer nos vies, c'est un appel à la créativité et à l'aventure collective... Alors pourquoi est-il parfois si difficile d'en parler et de favoriser le changement ?

 

C'est de tout cela qu'il sera question lors de cette troisième soirée théma-transition ce mardi 26 juin. Après une soirée au sujet de la résilience, et une autre au sujet de la vision positive, nous explorerons cette fois-ci les mécanismes de "résistance au changement", mais surtout les pistes d'action pour faciliter le changement vers un futur plus résilient et préférable au présent.

 

Infos pratiques :

  • Quand ? Mardi 26 juin à 20h jusque 22h15.
  • Où ? dans une salle du Site Burbant, rue du Gouvernement à Ath.
  • Pour qui ? Pour toute personne intéressée, participation gratuite (prévenez-nous si possible).
  • Il y aura du jus de fruit local, sentez-vous libre d'apporter de quoi grignoter que nous pourrons partager pour plus de convivialité.
  • Contact et informations : 068 75 11 21 (Josué) ou envoyez un e-mail.

 

 

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 07:00

therapie-ecriture.jpg 

Un atelier créatif d'écriture pour rêver le futur...

Cela vous dit de créer un monde convivial, humain, solidaire, durable, éclairé, équitable, sain... heureux ?

 

Nous vous proposons de mettre l'imagination au pouvoir, certes, mais aussi de la mettre en oeuvre pour expérimenter vraiment ce monde, tout de suite. Un bel exercice pratique de vision positive en transition...

 

 

Première phase:

Le samedi 16 juin, à la MCA, de 13h à 15 h , nous nous réunirons pour un grand atelier d'écriture .

 

Il s'agira d'imaginer une journée de ce monde réalisé, que nous situerons en 2062 .

Pas de panique: il n'est pas nécessaire de savoir bien écrire, ni d'avoir déjà participé à des ateliers du genre.

L'écriture libère mieux la créativité que la simple discussion.

 

 

Fabienne a plus d'un tour dans son sac pour faire courir sans difficulté vos plumes sur le papier.

Nous écrirons en solitaire et en commun aussi. Ensuite, place au partage de lectures.

Enfin, de ceci, nous relèverons ce que nous pouvons mettre en oeuvre lors de la deuxième phase.

 

Deuxième phase:

Autour du 20 juin , pendant 24 heures , nous appliquerons ce que nous avons rêvé, chez soi ou en groupe, c'est au choix. Nous vivrons comme si nous étions en 2062... Un beau moment en perspective !

 

Informations pratiques

L'atelier est ouvert à tous : vous apportez votre stylo, votre verre ( il y aura des jus) et vos rêves ou votre désir de rêver si vos rêves ne sont pas encore nés. L'atelier est gratuit. Il y aura un chapeau magique où vous mettrez ce qui vous convient pour les boissons.

 

Il ne reste plus qu'à vous inscrire!

Pour cela, contactez

    • Fabienne : fabdesc2004 [@] yahoo.fr ou 0475/918781
    • Josué : athentransition [@] gmail.com ou 068 75 11 21
Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 08:00

theres-no-tomorrow.jpg

Mardi 12 juin 2012 à 20h, Ath en Transition vous propose le film :

 

Quels lendemains ?

Ce film-animation de 34 minutes (titre anglais : "There's no tomorrow") est un très bon et très complet résumé des défis actuels et des prochaines années. Il présente de façon claire et illustrée ce que de plus en plus de spécialistes et de scientifiques nous disent au sujet de la raréfaction des énergies fossiles, des changements climatiques et des crises économiques.

 

Plus récent que le film The end of suburbia, mais aussi plus dense, il nous aide à prendre conscience de ce qui sera possible dans le futur proche et lointain.

 

C'est donc une réflexion utile et nécessaire afin de pouvoir ensuite construire ensemble une vision positive d'un avenir réaliste que nous souhaitons préférable au présent. A ce titre, l'atelier d'écriture du samedi 16 juin sera un très bon complément à cette soirée de projection.

 

Informations pratiques

  • La participation aux frais est libre (Un “chapeau magique” sera proposé pour apporter une contribution en fonction de vos possibilités).
  • La projection (en VO sous-titrée en français) aura lieu au Grenier 29 du chateau Burbant (MCA, rue du gouvernement à Ath). Elle sera suivie d’un moment où les personnes présentes pourront partager leurs idées sur le sujet en toute convivialité.
  • Informations et renseignements : Ecrivez-nous ici ou appelez au 068 75 11 21 (Josué)  ou au 068 28 68 41 (Olivier)

 

 

Repost 0
Published by Ath en Transition - dans Les projets d'Ath en transition
commenter cet article